Nous rejoindre

Depuis 1968, l’AJECTA a su conserver son statut associatif d’origine. Reposant intégralement sur le bénévolat, l’association ne vit que grâce à ses membres qui contribuent, sur le terrain et/ou financièrement à son fonctionnement. Les cotisations sont donc bien plus qu’un simple élément de l’édifice. Elles sont le fondement de toute notre activité.

Pour exister, simplement pour exister, l’AJECTA doit subvenir à ses dépenses de base (assurances du dépôt, électricité, secrétariat minimal, etc…). Unique ressource stable, le produit des cotisations y est intégralement consacré, bien que ne pouvant à lui seul couvrir la totalité des frais. En adhérant à l’AJECTA, vous assurerez la pérennité de son action et vous œuvrerez ainsi pour la préservation du patrimoine ferroviaire.

Les membres sont destinataires du bulletin de liaison, « La Feuille contact » qui parait deux à trois fois par an.

La cotisation annuelle pour adhérer à l’Ajecta est fixée à 35 euros (20 euros pour les mineurs).

Pour adhérer ? Rien de plus simple, cliquez ici !

L’AJECTA est à l’heure actuelle constituée de quelques cheminots mais aussi et surtout, de personnes extérieures au chemin de fer. Les activités sont diverses et variées, mais des bras nous manquent !Si vous souhaitez nous aider à préserver le matériel, le restaurer et passer du bon temps, l’AJECTA recrute des bénévoles de tous horizons. Nous sommes particulièrement intéressés par les profils suivants:

– Carrossiers / Peintres / Tôliers formeurs.

– Chargés de communication sponsoring.

– Informaticiens / Spécialistes Réseaux et Télécom

– Chargés de relations presse.

– Chaudronniers / Soudeurs.

Mécaniciens / Diésélistes

– Electriciens / Electrotechniciens / Electroniciens.

– Jardiniers / Paysagistes.

– Menuisiers / Charpentiers.

– Plombiers / Chauffagistes.

– Tourneurs / Fraiseurs.

– Vitriers.

– Infirmiers / Médecins.

– Et toutes personnes motivées pour participer à nos activités et ayant le désir d’apprendre !

 

* Uniquement les chèques tirés sur un compte détenu en France.

Les commentaires sont fermés.