Montereau 2016

Quittant l’habituel trajet Longueville-Provins, le train à vapeur se rendait ce samedi 02 juillet 2016 jusqu’à Montereau en passant par la ligne de Flamboin, une belle ligne à voie unique récemment réouverte.

Le train à vapeur approche des Ormes sur Voulzie (photo J. Tasma)

Le train à vapeur approche des Ormes sur Voulzie (photo J. Tasma)

Initialement envisagé pour aller jusqu’à Moret sur Loing, ce train avait bien failli ne pas circuler en raison de soucis de voie, consécutifs aux fortes intempéries du printemps. Mais ce voyage nous tenait à cœur. En soutenant ce dossier avec ténacité et grâce au concours de tous ses interlocuteurs SNCF, l’AJECTA a finalement pu obtenir l’autorisation de circuler, moyennant une réduction de la vitesse limite sur le parcours. Le report du terminus à Montereau permettait de conserver une amplitude horaire raisonnable.

C’est la 141 TB 424 de nos amis de la AAATV de Mulhouse qui assurait la traction. Après une nuit de mise en chauffe, une bonne heure avant le départ, la machine est sortie de la rotonde pour être orientée vers les voies de sortie du dépôt et commencer les évolutions de la rame.

La 141 TB 424 de la AAATV de Mulhouse sur le pont tournant du dépôt de Longueville (photo J. Tasma)

La 141 TB 424 de la AAATV de Mulhouse sort sur le pont tournant du dépôt (photo J. Tasma)

Une petite rotation sur le pont tournant jusqu'à la voie de stationnement de la rame (photo J. Tasma)

Une petite rotation sur le pont tournant jusqu’à la voie de stationnement de la rame (photo J. Tasma)

Départ de la gare de Longueville à 10h30 pour descendre sur Flamboin à quelques kilomètres de là.

Le train à vapeur sur la ligne 4 entre Longueville et Flamboin (photo C. Santiciolli)

Le train à vapeur sur la ligne 4 entre Longueville et Flamboin (photo C. Santiciolli)

Quelques minutes d’attente au signal d’entrée de la gare de Flamboin pour laisser le passage à un train de sens inverse, puis la rame se tortille sur les aiguilles du faisceau pour rejoindre les garages.

Entrée en gare de Flamboin (photo J. Tasma)

Entrée en gare de Flamboin (photo J. Tasma)

Manœuvres en gare de Flamboin pour dételer la machine à vapeur et l’atteler de l’autre côté de la rame. Le train repartira dans l’autre sens vers Montereau.

La 141 TB 424 fait l'impasse au bout du faisceau pour remonter la rame et être attelée dans l'autre sens (photo J. Tasma)

La 141 TB 424 fait l’impasse au bout du faisceau pour remonter la rame et être attelée dans l’autre sens (photo J. Tasma)

Le train à vapeur s’engage sur la voie unique Flamboin-Montereau. Fermée au début des années 80, cette ligne a été réouverte pour écouler un trafic de fret en 2012, après renouvellement de la voie. Elle n’est pas empruntée par les trains de voyageurs.

C'est parti sur la ligne à voie unique de Flamboin à Montereau (photo C. Santiciolli)

C’est parti sur la ligne à voie unique de Flamboin à Montereau (photo C. Santiciolli)

Le parcours est très bucolique, alternant champs et zones boisées. Par endroits, on peut constater que les précipitations ont bien profité à la végétation !

Vue depuis la queue du train, une section de ligne dans les champs de céréales (photo Ajecta-P.Berger)

Vue depuis la queue du train, une section de ligne dans les champs de céréales (photo Ajecta-P.Berger)

Par endroits, la végétation est abondante (photo Ajecta-P.Berger)

Par endroits, la végétation est abondante (photo Ajecta-P.Berger)

Passage à Vimpelles. Jusqu’en 1950, cette gare a vu également le passage d’une voie métrique venant de Bray sur Seine et continuant sur Nangis, branche sud d’un grand réseau seine et marnais de la société des Chemin de Fer Economique (SE).

Passage à Vimpelles (photo C. Santiciolli)

Passage à Vimpelles (photo C. Santiciolli)

Le parcours est parallèle à la vallée de la Seine jusqu’aux faubourgs de Montereau où la ligne s’incurve pour contourner l’agglomération et rejoindre la gare.

Courcelles en bassée (photo C.Santiciolli)

Courcelles en bassée (photo C.Santiciolli)

La halte de Noslong-Marolles, contemporaine de la compagnie du chemin de fer de Montereau à Troyes à la fin des années 1840 (photo C.Santiciolli)

La halte de Noslong-Marolles, contemporaine de la compagnie du chemin de fer de Montereau à Troyes à la fin des années 1840 (photo C.Santiciolli

Le train à vapeur passe au dessus de la ligne TGV Sud-Est. Pas de TGV en vue de jour là, dommage…

Passage au dessus de la ligne TGV Sud-Est (photo C.Santiciolli)

Passage au dessus de la ligne TGV Sud-Est (photo C.Santiciolli

Arrivée en gare de Montereau pour un stationnement de quelques heures devant le bâtiment voyageurs.

Arrivée en gare de Montereau (photo C.Santiciollli)

Arrivée en gare de Montereau (photo C.Santiciollli)

Stationnement en gare de Montereau (photo Ajecta/P.Berger)

Stationnement en gare de Montereau (photo Ajecta/P.Berger)

Ravitaillement en eau pour la 141 TB 424 (photo J.Tasma)

Ravitaillement en eau pour la 141 TB 424 (photo J.Tasma)

Deux générations très différentes de matériel de banlieue ! (photo T.Mansouri)

Deux générations très différentes de matériel de banlieue ! (photo T.Mansouri)

La rame est prête pour le retour (photo T. Mansouri)

La rame est prête pour le retour (photo T. Mansouri)

Le retour s’effectue en sens inverse. La locomotive est cette fois orientée « tender en avant ».

A l'approche de la halte de Noslong-Marolles (photo C.Santiciolli)

A l’approche de la halte de Noslong-Marolles (photo C.Santiciolli)

Dans le même secteur (photo C. Santiciolli)

Dans le même secteur (photo C. Santiciolli)

Par endroits, les zones boisées évoquent presque la forêt équatoriale !

Dans un tunnel de verdure (photo C.Santiciolli)

Dans un tunnel de verdure (photo C.Santiciolli)

Non loin de Gouaix, l'ambiance est presque tourangelle (photo Ajecta/P.Berger)

Non loin de Gouaix, l’ambiance est presque tourangelle (photo Ajecta/P.Berger)

Arrivée à Flamboin (Photo C. Santiciolli)

Arrivée à Flamboin (Photo C. Santiciolli)

Après des manœuvres identiques à celles de l’aller pour remettre la machine à vapeur en tête, la rame repart vers Longueville par la ligne 4. C’est le terme d’une très bonne journée, pour les voyageurs comme pour l’équipe.

Arrivée à Longueville, au terme du voyage (photo Ajecta-P.Berger)

Arrivée à Longueville, au terme du voyage (photo Ajecta-P.Berger)

 

Les commentaires sont fermés